64 réponses (0.0% du corpus) en rapport avec "déserts médicaux contre médicale" ont été trouvées et analysées en temps réel pour produire cette page, en respectant les filtres choisis. 
41 personnes (0.0% des répondants) se sont exprimées sur votre requête.


Comment utiliser l'outil ?

Vous pouvez filtrer les résultats de la recherche par zone géographique (en haut à gauche) ou par source de données (à droite).
Les premières parties de cette page visent à donner une information agrégée sur les résultats de la recherche. Le bas de page permet de se plonger directement dans les différentes contributions qui répondent à votre recherche.


Thématiques associées aux réponses

Les répondants ont eu la possibilité de remplir plusieurs questionnaires, regroupés en 4 grandes thématiques.

Il est toutefois possible que des réponses ayant un rapport avec votre requête déserts médicaux contre médicale soient présentes dans une thématique différente de celle lui étant naturellement attribuée.

D'autres sources de données, complémentaires à celles recueillies sur la plateforme du grand débat, sont amenées à être ajoutées à cet outil par la suite.

Origine des réponses

Les réponses proviennent de 90 questions différentes, réparties dans quatre questionnaires.

Ci-contre, vous trouverez le top 5 des questions dans lesquelles votre requête déserts médicaux contre médicale est présente.

1) Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (14 réponses)

2) Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ? (9 réponses)

3) Si vous avez été amené à recruter une personne portant un handicap, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée : (7 réponses)

4) Si vous avez été amené à former du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée : (6 réponses)

5) Quelles améliorations préconiseriez-vous [pour les nouvelles formes de services publics]? (4 réponses)

+

Répartition des réponses dans le temps

Ci-contre, vous trouverez la répartition des réponses associées à votre requête déserts médicaux contre médicale, par date de mise en ligne.

Rappelons que la plateforme du Grand Débat était accessible du 22 janvier au 8 mars avec un important pic de participation dans les premiers jours.

Thèmes associés

La requête déserts médicaux contre médicale est associée à différents concepts. Ci-dessous, vous trouverez les principaux concepts souvent évoqués en lien avec la requête.

La taille des mots est proportionnelle à l'importance du thème, et la couleur à la positivité moyenne des réponses dans lesquelles le thème apparaît. Plus d'informations sont disponibles dans la rubrique ("Analyse de sentiments") ci-dessous. 

médecine (51 réponses)
pratique (47 réponses)
installation (43 réponses)
médicales (42 réponses)
secteur (42 réponses)
celle (42 réponses)
études (41 réponses)
exercice (39 réponses)
lutte (39 réponses)
conduire (38 réponses)

Types de répondants

Répartition des résultats de la recherche déserts médicaux contre médicale selon le type de répondant, parmi les catégories suivantes :

- Citoyen / Citoyenne
- Elu / Elue et institution
- Organisation à but lucratif
- Organisation à but non lucratif

Densité de réponses

La carte ci-contre présente la surreprésentation de votre requête déserts médicaux contre médicale par département. Plus la part de réponse traitant de votre requête est élevée dans un département, plus sa couleur est foncée.



Created with Raphaël 2.2.0 Les moins densesIntermédiairesLes plus denses
Chargement de la carte...

Répartition géographique

La carte ci-contre permet d'analyser la répartition géographique des réponses en lien avec votre requête déserts médicaux contre médicale. Elle indique les villes dans lesquelles on retrouve le plus de fois des réponses pertinentes par rapport à votre recherche, avec le top 10 suivant :

Saint-Gervais (15 réponses)
Ancône (3 réponses)
Heume-l'Eglise (3 réponses)
Sabran (3 réponses)
Dax (2 réponses)
Geispolsheim (2 réponses)
Hyères (2 réponses)
Neuville-sur-Touques (2 réponses)
Paris (2 réponses)
Asnières-sur-Seine (1 réponses)

Created with Raphaël 2.2.0 Moins de 5 réponsesEntre 5 et 100 réponsesEntre 100 et 500 réponsesPlus de 500 réponses

La visualisation des réponses pour les régions d'outre-mer sera très bientôt disponible.



Chargement de la carte...

Analyse de sentiments

(A titre indicatif)

La carte ci-contre présente la positivité moyenne des réponses retrouvées dans la recherche, agrégées au niveau des départements. Pour ce faire, l'ensemble des réponses ayant un rapport avec votre recherche déserts médicaux contre médicale a été analysé. Selon le lexique et les tournures de phrases employées dans ces réponses, un algorithme détermine si celles-ci sont plutôt négatives, positives, ou neutres (voir encadré pour une explication sur la méthode).
Du fait de l'imperfection de ces méthodes, en français notamment, les résultats sont à interpréter avec précaution.

Comment fonctionne l'analyse de sentiments ?

L’analyse de sentiments permet de déterminer la tonalité émotionnelle qui se cache derrière une phrase ou un paragraphe. L’algorithme apprend à identifier la positivité des phrases à partir de corpus annotés (les critiques de cinéma par exemple). Ce qui a été appris peut ensuite être réexploité dans des bases non annotées, comme celle du Grand Débat.



Created with Raphaël 2.2.0 Les plus négatifsIntermédiairesLes plus positifs
Chargement de la carte...

Détail des réponses

Ci-dessous, la liste des réponses associées à votre requête déserts médicaux contre médicale.

Chaque encadré correspond à une réponse qui fait figurer les termes de votre recherche, accompagnée de la question associée. En cliquant sur « Ouvrir », vous pourrez accéder à l’ensemble du questionnaire de la personne concernée, pour les quatre thématiques.




En savoir plus


Fiscalité Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?


La santé tant en terme de prise en charge que d'offre médicale (notamment lutte contre les déserts médicaux).

Ouvrir

Fiscalité Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


LA MÉDECINE En contrepartie du financement public de leurs études les médecins (après suppression du numerus clausus) devront 5 années de travail en tant que salarié de la SS pour aller travailler dans les déserts médicaux. En contrepartie du paiement public de leurs honoraires (sécurité sociale + Mutuelle) la profession médicale n'a pas le droit de faire des dépassements d'Honoraires. En contre partie de l'autorisation de dépassement d'honoraires , les médecins concernés ne seront plus agréés par la Sécurité Sociale.

Ouvrir

Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Ce n'est pas que pour les professionnels, bien au contraire... Plutôt qu'investir dans des radars automatiques gérés par des sociétés extérieures, mettez plutôt du personnel en plus dans nos polices. Cela soulagera celle ci. Cela soulagera les hommes et femmes derrière ces uniformes. Pompiers, hospitaux, polices… ; il faut en prendre soins, prenez en soins messieurs dames du gouvernement. Faites en sortes aussi, que les citoyens en prennent soins, eux aussi. Les déserts médicaux aussi sont préoccupants: Messieurs dames les politiques, vous avez besoin d'une population en bonne santé mentale et physique: luttez contre les déserts médicaux. Faites en sortes que dans les villages, l'accès à un médecin soit la norme. Revenez sur le médecin référent qui empêche un généraliste de prendre certains patients. Comment expliquez vous que j'ai un médecin dans mon village: médecin qui a pris la "relève" de mon ancien médecin traitant parti à la retraite. Trouvez vous normal, que ce médecin ne prennent pas ou très peu de patient du village, car il est venu avec sa clientèle! De plus, comment faire quand aucun médecin généraliste, ne veux venir dans ce village où il y des patients demandeurs. Nous sommes à 40km de paris, et une maison médicale devrait prochainement voir le jour: Mais sans médecin en plus, impossible de s'y faire soigner: un comble !!!

Ouvrir

Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Afin de lutter contre les déserts médicaux et pour exercer un bon maillage du territoire, il faudrait créer une maison médicale équipée d'un petit logement, dans ces bassins de population de 6500 à 7000 habitants comprenant 6 médecins permettant une rotation. Un médecin travaille deux jours et demi à la suite par équipe de deux ( un consulte ,l'autre se déplaçant pour les visites),soit 4 médecins pour 5 jours de travail les deux derniers assurant une permanence des soins le week-end; avec rotation bien sûr.Cela permet aux soignants ( médecins, infirmier(e)s...) de vivre en dehors de la communauté de communes ( les conjoint(e)s exerçant souvent un métier ailleurs ). Cette organisation vaut également pour d'autres professions

Ouvrir

Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Il est indispensable de lutter contre les déserts médicaux Pour cela, il faut contraindre les mèdecins à se sentir redevable du fait que c'est la société qui prends en charge leurs études: rémunération des enseignants, construction et entretien des facs de mèdecine etc..... et leur creer une obligation de passer 6 ou 7 années dans des villes où la population médicale est insuffisante Il est nécessaire également de n'accepter les installations de mèdecins généralistes que dans les villes où il y a moins de 1 mèdecin pour 1000 habitants. Il est indispensable de maintenir l'interdiction de cumul de mandats de chef d'un exécutif; ce qui n'empêche les élus de siéger comme simple conseiller municipal, départemental, régional... Cela leur permets de se tenir au courant des réalités du quotidien Il faut supprimer le Sénat Il est nécessaire de maintenir la limitation de vitesse à 80km/h La suppression de l'ISF doit conduire à prévoir une autre taxation des revenus supérieurs à un revenu fiscal de référence de 100 000€

Ouvrir

Etat Selon vous, l'Etat doit-il aujourd'hui transférer de nouvelles missions aux collectivités territoriales ? Si oui, lesquelles ?


Non; Concernant la lutte contre les déserts médicaux , l'Etat doit organiser, en contrepartie du faible coût des études de médecine en France, la répartition de l'offre de santé médicale (cabinets médicaux et/ou paramédicaux par exemple) en zone rurale ou en zone urbaine défavorisée. Cette répartition devra passer par une obligation d'installation et/ou un non conventionnement de la sécurité sociale en cas d'installation dans un secteur médicalement surpeuplé. Création d'un classement national par spécialités médicales et instauration d'une période d'installation temporaire ne pouvant être inférieure à la moitié du temps d'études de médecine. A l'issue de ses études, le jeune diplômé en médecine devra en fonction de son classement faire un choix d'installation dans telle ou telle zone régionale déterminée comme prioritaire par l'Etat. A l'instar de ce qui existe pour un certain nombre de professions ou en application des régles de restrictions d'installation des pharmaciens par exemple. Le faible coût de la scolarité des étudiants en médecine - même si celle-ci n'est pas totalement gratuite - doit conduire l'Etat à repenser totalement l'organisation du système de santé en France notamment en intégrant l'évolution de l'ensemble des territoires notamment ruraux. La santé des citoyens est un bien collectif que l'Etat doit faire respecter et organiser. L'exercice de la médecine ne peut se résumer à un simple service marchand pour ceux qui le pratique.

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à former du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


Concernant la lutte contre les déserts médicaux , l'Etat doit organiser, en contrepartie du faible coût des études de médecine en France, la répartition de l'offre de santé médicale (cabinets médicaux et/ou paramédicaux par exemple) en zone rurale ou en zone urbaine défavorisée. Cette répartition devra passer par une obligation d'installation et/ou un non conventionnement de la sécurité sociale en cas d'installation dans un secteur médicalement surpeuplé. Création d'un classement national par spécialités médicales et instauration d'une période d'installation temporaire ne pouvant être inférieure à la moitié du temps d'études de médecine. A l'issue de ses études, le jeune diplômé en médecine devra en fonction de son classement faire un choix d'installation dans telle ou telle zone régionale déterminée comme prioritaire par l'Etat. A l'instar de ce qui existe pour un certain nombre de professions ou en application des régles de restrictions d'installation des pharmaciens par exemple. Le faible coût de la scolarité des étudiants en médecine - même si celle-ci n'est pas totalement gratuite - doit conduire l'Etat à repenser totalement l'organisation du système de santé en France notamment en intégrant l'évolution de l'ensemble des territoires notamment ruraux. La santé des citoyens est un bien collectif que l'Etat doit faire respecter et organiser. L'exercice de la médecine ne peut se résumer à un simple service marchand pour ceux qui le pratique.

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à demander un remboursement de soins de santé, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


Concernant la lutte contre les déserts médicaux , l'Etat doit organiser, en contrepartie du faible coût des études de médecine en France, la répartition de l'offre de santé médicale (cabinets médicaux et/ou paramédicaux par exemple) en zone rurale ou en zone urbaine défavorisée. Cette répartition devra passer par une obligation d'installation et/ou un non conventionnement de la sécurité sociale en cas d'installation dans un secteur médicalement surpeuplé. Création d'un classement national par spécialités médicales et instauration d'une période d'installation temporaire ne pouvant être inférieure à la moitié du temps d'études de médecine. A l'issue de ses études, le jeune diplômé en médecine devra en fonction de son classement faire un choix d'installation dans telle ou telle zone régionale déterminée comme prioritaire par l'Etat. A l'instar de ce qui existe pour un certain nombre de professions ou en application des régles de restrictions d'installation des pharmaciens par exemple. Le faible coût de la scolarité des étudiants en médecine - même si celle-ci n'est pas totalement gratuite - doit conduire l'Etat à repenser totalement l'organisation du système de santé en France notamment en intégrant l'évolution de l'ensemble des territoires notamment ruraux. La santé des citoyens est un bien collectif que l'Etat doit faire respecter et organiser. L'exercice de la médecine ne peut se résumer à un simple service marchand pour ceux qui le pratique.

Ouvrir

Etat Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?


Concernant la lutte contre les déserts médicaux , l'Etat doit organiser, en contrepartie du faible coût des études de médecine en France, la répartition de l'offre de santé médicale (cabinets médicaux et/ou paramédicaux par exemple) en zone rurale ou en zone urbaine défavorisée. Cette répartition devra passer par une obligation d'installation et/ou un non conventionnement de la sécurité sociale en cas d'installation dans un secteur médicalement surpeuplé. Création d'un classement national par spécialités médicales et instauration d'une période d'installation temporaire ne pouvant être inférieure à la moitié du temps d'études de médecine. A l'issue de ses études, le jeune diplômé en médecine devra en fonction de son classement faire un choix d'installation dans telle ou telle zone régionale déterminée comme prioritaire par l'Etat. A l'instar de ce qui existe pour un certain nombre de professions ou en application des régles de restrictions d'installation des pharmaciens par exemple. Le faible coût de la scolarité des étudiants en médecine - même si celle-ci n'est pas totalement gratuite - doit conduire l'Etat à repenser totalement l'organisation du système de santé en France notamment en intégrant l'évolution de l'ensemble des territoires notamment ruraux. La santé des citoyens est un bien collectif que l'Etat doit faire respecter et organiser. L'exercice de la médecine ne peut se résumer à un simple service marchand pour ceux qui le pratique.

Ouvrir

Etat Si vous avez été amené à chercher un emploi, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :


Concernant la lutte contre les déserts médicaux , l'Etat doit organiser, en contrepartie du faible coût des études de médecine en France, la répartition de l'offre de santé médicale (cabinets médicaux et/ou paramédicaux par exemple) en zone rurale ou en zone urbaine défavorisée. Cette répartition devra passer par une obligation d'installation et/ou un non conventionnement de la sécurité sociale en cas d'installation dans un secteur médicalement surpeuplé. Création d'un classement national par spécialités médicales et instauration d'une période d'installation temporaire ne pouvant être inférieure à la moitié du temps d'études de médecine. A l'issue de ses études, le jeune diplômé en médecine devra en fonction de son classement faire un choix d'installation dans telle ou telle zone régionale déterminée comme prioritaire par l'Etat. A l'instar de ce qui existe pour un certain nombre de professions ou en application des régles de restrictions d'installation des pharmaciens par exemple. Le faible coût de la scolarité des étudiants en médecine - même si celle-ci n'est pas totalement gratuite - doit conduire l'Etat à repenser totalement l'organisation du système de santé en France notamment en intégrant l'évolution de l'ensemble des territoires notamment ruraux. La santé des citoyens est un bien collectif que l'Etat doit faire respecter et organiser. L'exercice de la médecine ne peut se résumer à un simple service marchand pour ceux qui le pratique.

Ouvrir