Date de publication : 2019-02-25
Code postal : 92600

Grand débat - fiscalité et dépenses publiques

1. Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ?

Chaque citoyen devrait recevoir tous les ans ( par voie informatique pour des raisons d économies) et de manière lisible: 1) le budget prévisionnel de l état pour l année à venir 2) le bilan du budget de l’année écoulée Ces documents seront accompagnés d’un récapitulatif des 20 années précédentes afin que chaque citoyen puisse être informé pleinement de l évolution des depenses et recettes. Ne en 1957, j ai vécu une époque où le budget était à l équilibre et l état très peu endetté; l école fonctionnait bien, nous étions bien soignés, beaucoup plus en sécurité etc etc.. plus d impôts maintenant, un déficit abyssal, une qualité de service diminuée ( école, soins, sécurité, tous les services publics, privatisations de nombreux services, une poste qui fonctionne beaucoup moins bien etc etc)..oú part l argent!

2. Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?

Augmenter la progressivité de l impôt Simplifier la multiplication des niches fiscales et déductions diverses Arrêter d inventer de nouvelles taxes sous des motifs qui en cachent le but réel : grappiller encore plus d argent dans la poche des citoyens solvables ( de moins en moins nombreux).

3. Quels sont selon vous les impôts qu'il faut baisser en priorité ?

TVA à 0% pour tous les produits de base concernant le logement ( immobilier, mobilier) l habillement, l alimentation, les déplacements. Surtaxage de compensation pour tous les produits lorsqu’ils montent de gamme. Ex: modèle de base d une voiture à faible motorisation : tva 0% Montée en gamme et équipements optionnels : surtaxe

4. Afin de financer les dépenses sociales, faut-il selon vous...

Revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales|Être intraitable avec la fraude sociale et créer suffisamment de poste d enquêteurs pour le faire ( leur salaire étant largement compensé par la baisse de la fraude ; 14 milliards par an sur 1.8 millions de faux numéros de sécu)

5. S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?

Suppression des allocations familiales pour les plus riches et les foyers biparentaux de plus de 3 enfants ou monoparentaux de plus de 2 enfants Conditionner tout versement de prestation solidaire ( rsa par ex) à une obligation de formation ( apprentissage) et à la réalisation de tâches d‘intérêt général ( effacements des graffitis, visite aux personnes dépendantes, surveillance et propreté des espaces publics, etc etc

6. Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?

Santé : ne plus trouver de médecins ( ces derniers refusant de nouveaux clients , attendre 6 mois pour un rdv chez un cardiologue dans une ville comme Vannes) est particulièrement inquiétant Il est donc si difficile de former des médecins!!!!!

7. Pour quelle(s) politique(s) publique(s) ou pour quels domaines d'action publique, seriez-vous prêts à payer plus d'impôts ?

Aucun, une meilleure utilisation de l argent public s impose

8. Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Il est tout à fait scandaleux que les livrets A et autres placements de ce type soit rémunérés à un taux de 0.75 pour une inflation supérieure à 1.8 alors qu il s agit des épargnes des plus modeste. Le taux devrait être au minimum indexé sur l inflation, quand les frais bancaires explosent

Grand débat - démocratie et citoyenneté

1. En qui faites-vous le plus confiance pour vous faire représenter dans la société et pourquoi ?

Les maires et les députés lorsqu’ils sont issus des régions qu ils sont censées représenter ( fin des députés parachutés comme le nôtre ( asnieres/Seine) et que nous n avons jamais vu).

2. En dehors des élus politiques, faut-il donner un rôle plus important aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles ?

Non

3. Si oui, à quel type d'associations ou d'organisations ? Et avec quel rôle ?

None

4. Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

L honnêteté, la probité, la fin des copinages et des traitements de faveur Un ministre ou un représentant des citoyens commettant une action illégale devrait être plus puni qu un citoyen de base en raison de l exemplarité nécessaire ( ce qui valable aussi pour tout représentant de l état) .

5. Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est :

Une mauvaise chose

6. Pourquoi ?

Le cumul maire député ou maire sénateur permettait de maintenir le lien citoyen et le parlement

7. Que faudrait-il faire pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques ?

Proportionnelle intégrale , le gouvernement devant s appuyer sur les différentes formations politiques selon leur sensibilité et les lois qu il compte faire passer ( sinon utilisation du 49)

8. Pensez-vous qu'il serait souhaitable de réduire le nombre d'élus (hors députés et sénateurs) ?

Non

9. Si oui, lesquels ?

None

10. Que pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

Les citoyens voteront plus quand ils auront le sentiment que les choix motivant leur vote seront ceux qui conduiront les actions du gouvernement ( non à un référendum c’est NON, cf Maastricht)

11. Faut-il prendre en compte le vote blanc ?

Non

12. Si oui, de quelle manière ?

None

13. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

Referendum comme en Suisse Éventuellement, nomination par tirage au sort d une chambre citoyenne consultative pour 3 ans(?), le tirage au sort tenant compte de l ‘âge , de l absence de condamnation, et des différentes classes sociales

14. Faut-il faciliter le déclenchement du référendum d'initiative partagée (le RIP est organisé à l'initiative de membres du Parlement soutenu par une partie du corps électoral) qui est applicable depuis 2015 ?

Oui

15. Si oui, comment ?

Diminuer la rigueur des conditions requises pour qu il soit plus facilement activable.

16. Que faudrait-il faire pour consulter plus directement les citoyens sur l'utilisation de l'argent public, par l'Etat et les collectivités ?

Faire suivre aux citoyens ( internet) un résumé des décisions en cour et des budgets prévisionnels avec la possibilité d approuver ou de contester , les résultats étant rendu publics)

17. Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

None

18. Faut-il les transformer ?

None

19. Si oui, comment ?

None

20. Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?

Application stricte de la loi, en tenant compte de l histoire et des coutumes de notre pays ( judéo-chrétien) Interdiction de toute forme de mouvement religieux dont l analyse de la doctrine ne permet pas de conclure à leur acceptation du principe de séparation de l eglise et de l état. Suppression de tous les mouvements religieux, écoles,mosquées salafistes ou apparaissant affiliés aux frères musulmans, expulsion de leur membre ne possédant pas la nationalité française. Utilisation de ces lieux (ou construction si nécessaire) de lieux de culte permettant aux musulmans français de pratiquer leur religion sous réserve de la mise en place d un « clergé « éduqué et  formé au respect des règles du respect de la laïcité et du multiculturalisme. NB: je tiens à préciser que toutes les réflexions qui vont suivre ne sont pas dirigés contre les hommes et leur origine mais contre ce qui apparaît comme le plus grand danger qui menace notre liberté de conscience : un mouvement religieux hégémonique et considérant dans son interprétation majoritaire que les lois de leur dieu sont supérieures aux lois humaines

21. Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Enseignement dès le plus jeune âge de ces valeurs Contrôle strict de toutes les écoles religieuses avec présence en leur sein d un bureau permanent controlant la nature des propos tenus avec rappel à l ordre républicain si nécessaire et fermeture en cas d infractions répétées Sanction pénale pour tout propos audible ou lisible même par un public restreint et incitant à la segregation, au non respect de la liberté de conscience, à la non égalité homme femme, à tout forme de discrimination, aux non respect des lois de la république Ce n est que par la fermeté et le courage que les initiateurs de la loi de 1905 ont réussi à imposer celle- ci à l eglise catholique en lui permettant de s intégrer harmonieusement et à vivre en paix avec le principe d‘une laïcité effective et mise en place. Il y aurait de la grandeur à reprendre le flambeau porté par nos pères.

22. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour renforcer l'engagement citoyen dans la société ?

Referendum referendum et encore referendum

23. Quels sont les comportements civiques qu'il faut promouvoir dans notre vie quotidienne ou collective ?

Nous ne pouvons profiter de dus que lorsque nous avons rempli nos devoirs Toute subvention, aide, allocation devrait être suspendue ( avec pondération) lors de tout acte d incivisme. Tout acte d incivisme( malpropreté sur l espace public, tags sauvages, insulte à représentants de l ordre public, etc etc devraient être l objet d un rappel à la loi et possiblement verbalisé . C était ainsi quand j avais 10 ans, et je vivais sereinement.

24. Que faudrait-il faire pour favoriser le développement de ces comportements civiques et par quels engagements concrets chacun peut-il y participer ?

Cf chapitre précédent, la carotte et le bâton

25. Que faudrait-il faire pour valoriser l'engagement citoyen dans les parcours de vie, dans les relations avec l'administration et les pouvoirs publics ?

None

26. Quelles sont les incivilités les plus pénibles dans la vie quotidienne et que faudrait-il faire pour lutter contre ces incivilités ?

Non respect des personnes âgées, des femmes ou des personnes handicapées. Non respect des agents de l état, en particulier police et pompiers. Existence de zones de non droit, de trafics en toute impunité. Non respect des enseignants dans les écoles. Non respect dès lieu publics ( tags, bouteilles, destructions diverses) Non respect de la nature, en particulier des rivières qui charrient des tonnes de bouteilles plastiques vers les mers.

27. Que peuvent et doivent faire les pouvoirs publics pour répondre aux incivilités ?

Sanction financières et pénales selon la gravité avec le bon principe éducatif : on reprimende la première fois, on punit la deuxième ( travaux d intérêt public: nettoyage..on sanctionne la troisieme.

28. Quel pourrait être le rôle de chacun pour faire reculer les incivilités dans la société ?

Être correctement éduqué, cela commence à l école

29. Quelles sont les discriminations les plus répandues dont vous êtes témoin ou victime ?

None

30. Que faudrait-il faire pour lutter contre ces discriminations et construire une société plus solidaire et plus tolérante ?

Une société plus tolérante se construit par l éducation Et l intolérance contre les contrevenants

31. Pensez-vous qu'il faille instaurer des contreparties aux différentes allocations de solidarité ?

Oui

32. Si oui, lesquelles ?

Cf avant

33. Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?

La France a toujours été une terre d immigration, mais aussi une terre d intégration. Malgré quelques difficultés initiales: juifs d Europe centrale ( suite aux pogromes), russes, italiens, espagnols, portugais, indochinois, roumains , yougoslaves se sont fondus dans la population et sont devenus de vrais Citoyens tout en consersant leurs coutumes. Il faut être aveugle ou motivé par d’autres intérêts que ceux de la nation pour ne pas réaliser que notre immigration actuelle est essentiellement musulmane, et que la doctrine religieuse est prépondérante dans ce courant migratoire massif. Il a fallu un siècle pour que la laïcité s impose à notre eglise. Il faut être suicidaire pour croire que nous ferons mieux avec une religion hégémonique, non structurée dans sa hiérarchie religieuse et s appuyant sur le principe fondamental qu il faut vivre et penser comme vivait et pensait le prophète. Il vous suffit d interroger les musulmans ( malheureusement très minoritaires comme zineb el rhazoui et waleed al husseini ou mes amis français d origine musulmane : Tassadite ( algérienne), Garance ( Guinéen, Habib( algérien ), Donia ( tunisienne) , pour réaliser la bombe à retardement qui va détruire notre pays et la pensée humaniste qu’il véhicule.

34. En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

Définis par le peuple français par referendum

35. Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

Arrêt total de l immigration d origine musulmane Mise en place, si une immigration apparaît nécessaire ( dénatalité..) d un flux migratoire issu des pays d Amérique centrale ( de culture judéo-chrétienne) ou des populations judéo-chrétiennes ou laïques ou d un autre religion maltraitées dans le monde.

36. Quelles sont, selon vous, les modalités d'intégration les plus efficaces et les plus justes à mettre en place aujourd'hui dans la société ?

Apprentissage de la langue, apprentissage des règles de la république et de la laïcité, attribution de la nationalité française sous réserve d une période probatoire de 5 ans sans récidive de délit La république doit réinvestir les banlieues, placer les récidivistes meme mineurs dans des centres d apprentissage leurs inculquant le respect des autres et leur donnant une formation professionnelle adaptée aux besoins de la société et à leurs capacités ( investir massivement financièrement dans ce type de structure ou le maintien de la discipline devrait être confiée à des policiers gendarmes ou militaires en retraite)

37. Y a-t-il d'autres points sur la démocratie et la citoyenneté sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

None

Grand débat - transition écologique

1. Quel est aujourd'hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l'environnement ?

Surpopulation humaine

2. Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?

Se donner les moyens de limiter la surpopulation mondiale, seule issue à la conservation de la biodiversité et de notre espèce : Sommet international, sensibilisation chiffrée du désastre qui nous attend. Motivation des pays que nous aidons ( financièrement incitative ou condition impérative à une aide) afin de mettre en place une politique de dénatalité ( cf Chine) : contraception, lutte contre les archaïsmes religieux

3. Diriez-vous que votre vie quotidienne est aujourd'hui touchée par le changement climatique ?

Non

4. Si oui, de quelle manière votre vie quotidienne est-elle touchée par le changement climatique ?

None

5. À titre personnel, pensez-vous pouvoir contribuer à protéger l'environnement ?

Oui

6. Si oui, que faites-vous aujourd'hui pour protéger l'environnement et/ou que pourriez-vous faire ?

Tri sélectif, ramassage de bouteilles plastiques en bord de seine

7. Qu'est-ce qui pourrait vous inciter à changer vos comportements comme par exemple mieux entretenir et régler votre chauffage, modifier votre manière de conduire ou renoncer à prendre votre véhicule pour de très petites distances ?

Pollution industrielle : normes strictes et pénalités importantes pour toute infraction, sanction commerciale ( si cela est. Encore possible pour tout pays ne respectant pas ces normes

8. Quelles seraient pour vous les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier pour vous inciter à changer vos comportements ?

Lutter contre le capitalisme sauvage comme principe premier du fonctionnement du monde: faire des profits oui mais pas au prix de la disparition de la nature. L impact des citoyens sur l environnement à la valeur d un étang comparé à l ‘océan de la cupidité.

9. Par rapport à votre mode de chauffage actuel, pensez-vous qu'il existe des solutions alternatives plus écologiques ?

None

10. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à changer de mode de chauffage ?

None

11. Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage, l'auto-partage, le transport à la demande, le vélo, etc. ?

Oui

12. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à utiliser ces solutions alternatives ?

Vastes parkings péri urbains surveillés avec multiplication des possibilités de transports publiques

13. Si non, quelles sont les solutions de mobilité alternatives que vous souhaiteriez pouvoir utiliser ?

Les transports en commun

14. Et qui doit selon vous se charger de vous proposer ce type de solutions alternatives ?

Le gouvernement par la construction des infra structures nécessaires ( il faut avoir pris le métro aux heures de pointe pour réaliser cela)

15. Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d'environnement au niveau européen et international ?

None

16. Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Reforme complète de l élevage : nous mangeons 7 fois trop de protéines animales. Favoriser par les aides et les facilités financières la mise en place d’un élevage garantissant des produits de haute qualité ( manger de la viande ou du poisson 2 fois par semaine au lieu de 14 en la payant 2 fois le prix actuel est en fait une économie). Imposer des conditions d élevage et d abattage garantissant le bien être animal. Il est insupportable que notre conscience puisse ignorer une telle accumulation de souffrance vis à vis d espèces que nous avons domestiquées pour notre confort alimentaire. Vétérinaire, je puis vous assurer qu un animal à le même système neurologique que nous et que la souffrance que nous pouvons lui infliger est similaire à celle qu ‘ont pu ressentir certains de nos concitoyens livrés à la folie mystique d’ intégristes religieux ( ce sont des centaines de milliers de souffrances journalières pour nos animaux domestiques et dont notre absence de conscience est comptable) . Fortement aider les actions dans ce sens ( ex : on trouve des œufs dans le commerce garantissant que la poule qui les a produits terminera sa vie tranquillement, une juste reconnaissance de son exploitation : le même principe devrait être fondamental et appliqué aux humains partout dans le monde et en France aussi ( cf gilets jaunes.)