Date de publication : 2019-01-24
Code postal : 36000

Grand débat - fiscalité et dépenses publiques

1. Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ?

nous donner la répartition des utilisations des impots dans le budget global, et ceci en toute honnêteté.

2. Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?

mettre en place un impot pour les bénéficiaires de la suppression de l'isf qui ne réinvestissent pas en France, ne verser le cice aux entreprises qu'avec une contre-partie, reinvestissement dans l'entreprise, obligation de conserver les emplois, pas de fermetureavant 3 ou 5 ans, que l'entrepise et ses dirigeants soient domiciliés en france et fiscalement imposés en France .

3. Quels sont selon vous les impôts qu'il faut baisser en priorité ?

la tva sur les produits de première nécessité. supprimer immédiatement la taxe d'habitation sur les non-imposables. diminuer les taxes additives qui grévent les prix de l'eau, électricité et du gaz. supprimer la tva sur les primes d'assurances obligatoires : voiture, habitation,

4. Afin de financer les dépenses sociales, faut-il selon vous...

controle plus strict des aides versées.

5. S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?

impérativement controler les attributions et ses utlisations de la carte vitale, il est en effet, anormal qu'une carte serve a toute une famille. controler le versement des retraites aux personnes qui ont quitté la France : il est anormal de verser des retraites aux personnes décédées, ou plus que centenaires, en Algérie, Maroc, etc .... n'attribuer la carte de santé universelle qui permet de ne rien payer lors des consultations ou achat des médicaments qu'avec un strict controle de la cpam.

6. Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?

accueillir dignement les personnées agées obligées d'aller dans ces établissements mouroirs que sont les maisons de retraites

7. Pour quelle(s) politique(s) publique(s) ou pour quels domaines d'action publique, seriez-vous prêts à payer plus d'impôts ?

qu'une super tva soit perçue sur les produits de luxe, tels que les montres, voiture de haut de gamme, yachts, avions, dépenses somptuaires, afin de payer notre politique sociale.

8. Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

on pourrait améliorer la vie des locataires, et donc leur budget, en supprimant l'indice icc qui gréve fortement les couts des loyers, chaque année.

Grand débat - démocratie et citoyenneté

1. En qui faites-vous le plus confiance pour vous faire représenter dans la société et pourquoi ?

je ne sais pas, car je découvre chaque jour, les nouvelles turpitudes des gens sensés me représenter.

2. En dehors des élus politiques, faut-il donner un rôle plus important aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles ?

Non

3. Si oui, à quel type d'associations ou d'organisations ? Et avec quel rôle ?

None

4. Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

que ceux ci une fois élus ne nous oublient pas. Je me rappelle d'un syndicaliste d'un fabriquant de pneus qui a défendu les ouvriers avec hargne, et qui une fois élu vote comme tout autre élu du parti gouvernemental.

5. Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est :

Une bonne chose

6. Pourquoi ?

et veillez tout parculiérement à ce que chacun s'occupe à plein temps du pourquoi il a été élu. Je trouve ridicule qu'un élu ait une carte de visite avec des fonctions à rallonge, exemple un maire aussi président des hlm, de la distribution de l'eau, des abattoirs, etc ... etc ... Comment peut on connaitre le fonctionnement de toutes ces services. et aussi nommer les ministres suivant leurs parfaites connaissances des fonctions de leurs ministéres. Il est ridicule de nommer à la santé quelqu'un qui ne connait rien au milieu médical, ou a l'intérieur quelqu'un qui découvre un policier.

7. Que faudrait-il faire pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques ?

que les élus soient aussi des travailleurs, des petits fonctionnaires, des artisans. Il y a trop de cadres de haut niveau, ou d' enseignants dans l'équipe gouvernementale.

8. Pensez-vous qu'il serait souhaitable de réduire le nombre d'élus (hors députés et sénateurs) ?

Oui

9. Si oui, lesquels ?

les conseils départementaux régionaux qui ne retransmettent pas les doléances du terrain, et se contentent de se réunir de temps en temps pour palabrer sans que rien ne sorte de constructif de leurs trop mulitples réunions. Et de plus, avec des frais de mandats trop élevés par rapport au travail fourni.

10. Que pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

que le vote blanc, ou nul soit pris en compte. Ainsi, on verrait que notre Président a été élu avec seulement 12 % des votants alors qu'il dit être légitime car il a été élu par le peuple. Il ne faut pas oublier qu'il a été élu par défaut, car personne n'a voulu voter pour le front national après la prestation nullissime de sa présidente.

11. Faut-il prendre en compte le vote blanc ?

Oui

12. Si oui, de quelle manière ?

tout simplement compter tous les bulletins, même les nuls, car ils expriment une opinion de "tous pourris",

13. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

il faut d'abord interroger les citoyens , avant de signer les traités en catimini comme il vient de le faire pour Marrakech, ou Aix la chapelle. Que veut on nous cacher ?. Et pourquoi dire qu'ils ne sont pas contraignants !. S'ils ne servent à rien. alors pourquoi les signer en douce. En ce qui concerne notre vie de tous les jours, il faut que les maires prennent le poulx de leurs administrés avant de décider ce qui est bon pour eux. Un référendum local à questions mulitples devra être utilisé pour cela.

14. Faut-il faciliter le déclenchement du référendum d'initiative partagée (le RIP est organisé à l'initiative de membres du Parlement soutenu par une partie du corps électoral) qui est applicable depuis 2015 ?

Oui

15. Si oui, comment ?

le parlement est trop composé de membres de l'équipe gouvernementale. Donc personne ne déclenchera le RIP qui pourrait ennuyer l'équipe dirigeante actuelle. donc, il faut que le déclenchement de ce référendum soit plus aisé.

16. Que faudrait-il faire pour consulter plus directement les citoyens sur l'utilisation de l'argent public, par l'Etat et les collectivités ?

un référendum à questions multiples et qui ne cache rien. ( pourquoi à chaque fois, occulter la question immigration ?)

17. Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

nous rencontrer et ensuite ne pas faire fi des questions posées. avant la fronde populaire, j'avais longuement écrit à des députés, mais aucun ne réagissait, car j'ai appris plus tard que le Président exigeait que ceux ci ne pensent plus, et n'aient pas de réactions. Il fallait qu'ils l'applaudissent dès qu'il le voyait, et qu'ils votent toutes les lois sans discuter et sans poser un seul amendement, ou alors c'était l'exclusion. et voilà où on en est ! exemple d'une dernière loi votée sans aucune observation : la loi alimentation. pourquoi avoir mis en place cette ridicule loi alimentation qui empêche les promotions dans les super ou hypermarchés. que va rapporter à un agriculteur français le blocage a 34 % maximums sur les promotions sur le Nutella, le Pastis, le dentifrice rien. C'est une ineptie d'une loi votée sans que personne ne l'ai lue, bêtement comme d'habitude, pour plaire au président. Il fallait limiter les promotions aux produits agricoles alimentaires de base mais c'était trop demandé à un exécutif borné. Mais NOUS, nous voyons le prix de notre caddie augmenter, et nos revenus baisser. Ca, c'est du concret.

18. Faut-il les transformer ?

Oui

19. Si oui, comment ?

qu'ils nous écoutent tout simplement, et fassent remonter nos observations. Ne pas oublier que si on les formule on voudrait bien qu'elles soient transmises aux intéressés. Mais les députés en marche sont trop nombreux dans l'émicycle pour que cela change, dont, je pense qu'il faut dissoudre cette assemblée qui ne nous représente pas.

20. Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?

la France est un état laïque et doit le rester.

21. Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

que certains ne veuillent pas nous imposer leurs pratiques religieuses, ou nous narguent. Il est inconcevable que certains plient devant leur arrogance, ou leurs intimidations. Force doit rester à la loi ....

22. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour renforcer l'engagement citoyen dans la société ?

obliger les jeunes trop idéalisés à suivre des parcours civiques.

23. Quels sont les comportements civiques qu'il faut promouvoir dans notre vie quotidienne ou collective ?

Ne pas porter obstensiblement des signes religieux, ou proférer des menaces. Le port du vêtement religieux doit être réservé à la vie familiale, et non dans les lieux publics.

24. Que faudrait-il faire pour favoriser le développement de ces comportements civiques et par quels engagements concrets chacun peut-il y participer ?

leur inculper le principe de laïcité.

25. Que faudrait-il faire pour valoriser l'engagement citoyen dans les parcours de vie, dans les relations avec l'administration et les pouvoirs publics ?

None

26. Quelles sont les incivilités les plus pénibles dans la vie quotidienne et que faudrait-il faire pour lutter contre ces incivilités ?

entendre des "sales blancs", "nique ta mére" dès qu'il y a conflit même par un simple REGARD. le harcélement des rues et des transports est trop considéré comme anodin.

27. Que peuvent et doivent faire les pouvoirs publics pour répondre aux incivilités ?

infliger des amendes ou des travaux d'intérêts généraux exécutés rapidement. ensuite suivi particulier de ces personnes par les services de polices.

28. Quel pourrait être le rôle de chacun pour faire reculer les incivilités dans la société ?

faire de judo, ou de l'aïkido, pour répondre rapidement aux incivilités.

29. Quelles sont les discriminations les plus répandues dont vous êtes témoin ou victime ?

devant moi dans une mairie, voir un migrant d'un pays de l'est se voir attribuer des aides immédiates par l'employé, et ensuite entendre cette même employée rejeter toute demande d'aide à une une maman française célibataire avec enfants, complétement désemparée.

30. Que faudrait-il faire pour lutter contre ces discriminations et construire une société plus solidaire et plus tolérante ?

inculper aux gens que nous sommes tous égaux et ne pas traiter différemment un Francais, et un migrant, mais aussi exiger sans paternalisme et laxisme que les migrants nous respectent, nous, les Français.

31. Pensez-vous qu'il faille instaurer des contreparties aux différentes allocations de solidarité ?

Oui

32. Si oui, lesquelles ?

bien sur. il est fou de voir des gens maintenus pendant des dizaines d'années avec des aides, des logements sans qu'aucune obligation de travail ne soit demandée.

33. Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?

la France ne peut pas accueillir toute la misére du monde. On nous cache la vérite des chiffres en empêchant le décompte des personnes vivant sur notre sol. Il serait normal de savoir combien sont issus des differents pays, afin de connaitre , et répondre mieux à leurs besoins. Une loi l'interdit il faut la réformer.

34. En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

attention que veut dire "nos obligations d'asiles remplies" je n'ai pas la réponse. J'aimerais un éclaircissement de ce point. Car on peut y mettre tout et n'importe quoi. et si j'ai cette réponse bien sur qu'il faut, comme de nombreux pays n'accueillir que ceux qui vont apporter un plus à la France

35. Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

être lucide et non laxiste comme par le passé.

36. Quelles sont, selon vous, les modalités d'intégration les plus efficaces et les plus justes à mettre en place aujourd'hui dans la société ?

un désir de bien vivre, un choix réel, une connaissance de notre langue et ensuite, en cas, de délinquance, la perte des aides, allocations et de la nationalité Française.

37. Y a-t-il d'autres points sur la démocratie et la citoyenneté sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

je ne comprends pas que les services de police, lors des manifestations de gilets jaunes arrêtent 3 ou 4.000 personnes, et soient incapables de controler les fichiers "s", et les pratiquants de certaines religions radicales juqu'au boutisme.

Grand débat - transition écologique

1. Quel est aujourd'hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l'environnement ?

La pollution de l'air

2. Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?

suppression du remboursement de la taxe carbone aux entreprises les plus polluantes. taxe carbone perçue sur le kéroséne et le fuel lourd des bateaux. vignette participative pour les poids lourds circulant en France.

3. Diriez-vous que votre vie quotidienne est aujourd'hui touchée par le changement climatique ?

Non

4. Si oui, de quelle manière votre vie quotidienne est-elle touchée par le changement climatique ?

None

5. À titre personnel, pensez-vous pouvoir contribuer à protéger l'environnement ?

Oui

6. Si oui, que faites-vous aujourd'hui pour protéger l'environnement et/ou que pourriez-vous faire ?

il suffit de faire comme mon foyer de réduire ses consommations de gaz, d'électricité de carburant d'eau. Moi, j'en suis obligé car je ne peux payer les factures et les taxes additives exhorbitantes du cout de ces énergies, donc de fait je fais attention a tout.

7. Qu'est-ce qui pourrait vous inciter à changer vos comportements comme par exemple mieux entretenir et régler votre chauffage, modifier votre manière de conduire ou renoncer à prendre votre véhicule pour de très petites distances ?

None

8. Quelles seraient pour vous les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier pour vous inciter à changer vos comportements ?

je suis prêt à passer à la voiture électrique, mais il me faut des aides plus importantes. Pour le moment, ces aides ne profitent qu'à une minorité. Je n'ai pas les 10 ou 15.000 euros d'épargne nécessaires pour changer ma voiture.

9. Par rapport à votre mode de chauffage actuel, pensez-vous qu'il existe des solutions alternatives plus écologiques ?

Non

10. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à changer de mode de chauffage ?

s'il y en une, dites le mon propriétaire, et je suis prêt a utiliser cette énergie, surtout si elle est plus économique que le gaz.

11. Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage, l'auto-partage, le transport à la demande, le vélo, etc. ?

Non

12. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à utiliser ces solutions alternatives ?

j'habite dans une région isolée, et sans voiture on ne peut plus bouger. Je conduis seulement par nécessité vitale.

13. Si non, quelles sont les solutions de mobilité alternatives que vous souhaiteriez pouvoir utiliser ?

avoir une voiture récente moins polluante, mais je ne peux pas la payer.

14. Et qui doit selon vous se charger de vous proposer ce type de solutions alternatives ?

des aides incitatives, ou des actions concrêtes : exemple : il existe des carburants comme le biocarburant, à utiliser avec un simple appareil à installer sur les voitures essence. Il suffit d'obliger les propriétaires de ces voitures à les installer pour un cout minime.

15. Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d'environnement au niveau européen et international ?

re industrialiser l'europe avec des usines fabriquant des matériels roulants moins polluants : voitures, camions, trains, avions.

16. Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

j'en ai marre des donneurs de leçons qui nous demandent à nous, citoyens lambdas de faire des économies, alors que notre empreinte carbone est très faible, alors qu'eux polluent en ayant toujours les fesses dans des avions pour se rendre aux cop 21, 22,23 24, 25 etc .... polluent par dizaines de milliers. Je me rappelle avoir vu en photo la maison du sud de la france de Nicolas Hullot. Lui quand il allumait les lumières de cette maison, il consommait en une journée toute ma consommation annuelle de mont petit pavillon.