Date de publication : 2019-03-03
Code postal : 77240

Grand débat - fiscalité et dépenses publiques

1. Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ?

avoir un rapport annuel sur la ventilation de l’imposition, cela a divers échelles, communes, départements, région et dans le pays.

2. Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?

Que tout argent perçu, rentre dans le calcul de l’imposition, y compris les aides de l’etat. Ajouter les œuvres d’art dans le calcul de ce qui a remplacé l’ISF, qui en sont exclus depuis son établissement de l’ISF en 1981. Pourquoi l’immobilier et pas les œuvres d’art ? Réduire les frais dit de « notaire » sur la résidence principale. Cela aurait l’avantage de rendre les gens plus mobiles lorsqu’ils recherchent un emploi. Cela réduirai le volume par transaction mais en augmenterait le nombre et réduirait le nombre de demandeurs d’emplois. Ne pas imposer un loyer qui serait perçu pour la mise en location d’un logement principal lorsque le propriétaire devient lui même locataire. En effet cela aiderai à la mobilité d’une personne qui aurait déjà investi dans un bien et qui soit à la recherche d’un emploi ou qui en changerai. L’idee Étant d’aider à la mobilité professionnelle en allégeant les tracas liés à la vente d’un bien immobilier.

3. Quels sont selon vous les impôts qu'il faut baisser en priorité ?

Mettre les produits alimentaires de base à TVA à 0% (pain, viande , légumes, fruits, ...)

4. Afin de financer les dépenses sociales, faut-il selon vous...

Revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales

5. S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?

Ne plus attribuer les aides aux logements (APL) aux étudiants étrangers (et pseudo étudiants) qui viennent étudier en France. Aucun autre pays au monde ne fait preuve de telles largesses et nous n’avons pas les moyens pour le faire.

6. Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?

None

7. Pour quelle(s) politique(s) publique(s) ou pour quels domaines d'action publique, seriez-vous prêts à payer plus d'impôts ?

L’education car c’est a base d’une société où la liberté est une référence. Elle ne peut être viable que si ses les citoyens qui la composent sont suffisamment instruits pour pouvoir la gérer. Par contre la qualité d’une éducation ne passe pas que par un apport d’argent supplémentaire. Elle passe par la qualité de ses programmes et de ceux qui sont en charge de porter auprès des élèves.

8. Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Notre systeme de santé a besoin d’etre assaini. Constat: - un système déficitaire - un manque de médecin ( depuis plus d’un an je n’arrive pas à trouver de médecin depuis l’arret d’activité de mon médecin traitant) Solutions:: - faire rembourser les dettes des pays qui en ont auprès de la sécurité sociale française ( il y a quelques années par exemple, l’Algerie avait une dette auprès de la sécurité sociale française qui equivalait à 10% du déficit de la sécurité sociale française sans doute que cela est toujours d’actualité ) - Ne plus accepter les malades étrangers (hos Europe) à venir se faire soigner en France tant que chaque français n’aura pas la possibilité de se voir attribuer un médecin traitant capable de le recevoir dans un délai d’une semaine.

Grand débat - démocratie et citoyenneté

1. En qui faites-vous le plus confiance pour vous faire représenter dans la société et pourquoi ?

Le maire de ma commune, il est le plus proche des électeurs, donc le mien placer pour comprendre mon environnement, mes attentes et ma vision pour la commune, la région dans laquelle je vis et pour mon pays

2. En dehors des élus politiques, faut-il donner un rôle plus important aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles ?

Non

3. Si oui, à quel type d'associations ou d'organisations ? Et avec quel rôle ?

None

4. Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

Un plus grand investissement de nos élus de proximité (maire, adjoints). Pour cela permettre à toutes les commune d’avoir ces élus à temps plein sur la commune. Cela passe par un contrat entre les entreprises dans lesquels travaillent les élus et l’etat, en les obligeant à reprendre son salarié élu à la fin de son mandat, en échange l’etat pourrait donner des avantages fiscaux pour remplacer les salariés élus pendant la période et assurer le financement des stages de mise à niveau lors du retour des élus en entreprise.

5. Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est :

Une bonne chose

6. Pourquoi ?

Elle permet aux élus de se consacrer pleinement à une activité et ne pas se disperser

7. Que faudrait-il faire pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques ?

None

8. Pensez-vous qu'il serait souhaitable de réduire le nombre d'élus (hors députés et sénateurs) ?

Oui

9. Si oui, lesquels ?

Je pense effectivement que se sont les députés qui sont trop nombreux idem pour les sénateurs. C’est curieux de ne pas pouvoir donner ces élus

10. Que pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

Les partis politiques sont la pour cela

11. Faut-il prendre en compte le vote blanc ?

Non

12. Si oui, de quelle manière ?

None

13. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

None

14. Faut-il faciliter le déclenchement du référendum d'initiative partagée (le RIP est organisé à l'initiative de membres du Parlement soutenu par une partie du corps électoral) qui est applicable depuis 2015 ?

Non

15. Si oui, comment ?

None

16. Que faudrait-il faire pour consulter plus directement les citoyens sur l'utilisation de l'argent public, par l'Etat et les collectivités ?

None

17. Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

None

18. Faut-il les transformer ?

None

19. Si oui, comment ?

None

20. Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?

None

21. Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Cela passe par l’eduction, ces valeurs doivent être inculquées tout au long de la scolarité des enfants

22. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour renforcer l'engagement citoyen dans la société ?

Obligation du vote

23. Quels sont les comportements civiques qu'il faut promouvoir dans notre vie quotidienne ou collective ?

None

24. Que faudrait-il faire pour favoriser le développement de ces comportements civiques et par quels engagements concrets chacun peut-il y participer ?

None

25. Que faudrait-il faire pour valoriser l'engagement citoyen dans les parcours de vie, dans les relations avec l'administration et les pouvoirs publics ?

None

26. Quelles sont les incivilités les plus pénibles dans la vie quotidienne et que faudrait-il faire pour lutter contre ces incivilités ?

Le respect des des biens publics et privés et celui des individus, le respect des forces de l’ordre. Cela passe l’éducation tout au long de la scolarité mais aussi par la sanction quand elles ne sont pas respectées

27. Que peuvent et doivent faire les pouvoirs publics pour répondre aux incivilités ?

D’abord se montrer les pouvoirs publics doivent être exemplaires ensuite l’arsenal judiciaire dit se montrer plus ferme p

28. Quel pourrait être le rôle de chacun pour faire reculer les incivilités dans la société ?

Promouvoir la délation. Par exemple pour les dégradations ou les auteurs de décharges sauvages.

29. Quelles sont les discriminations les plus répandues dont vous êtes témoin ou victime ?

None

30. Que faudrait-il faire pour lutter contre ces discriminations et construire une société plus solidaire et plus tolérante ?

Cela passe par l’education, mais cela ne portera ses fruit qu’apres une génération

31. Pensez-vous qu'il faille instaurer des contreparties aux différentes allocations de solidarité ?

Oui

32. Si oui, lesquelles ?

Il n’est pas raisonnable de laisser penser à qui que se soit qu’une allocation arrive sans efforts et qu’elle est un du sans aucune contre-partie . Elle mérite une contre partie à une instution, de préférence à celle dont elle est la plus proche, sa commune.

33. Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?

La politique migratoire a été trop ouverte depuis de très nombreuses années.sans qu’aucun critère ne soit appliqué. Les critères qui doivent être étudier sont ceux de l’asile politique. Au delà de ces critères, une ouverture pourrait être envisagée, tenant en compte deux critères: 1/ celui des besoins de l’etat français, de personnels dans des corporations de métiers particulières. Dans ce cas une carte de séjour serait attribuée pour une activité professionnelle définie pour une durée de 5 ans. Au delà de cette durée l’activité Professionnelle serait libre. 2/ la pluralité des pays dont les migrant seraient originaires, cela pour permettre une meilleure upintegration et limiter les ghettos

34. En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

Oui

35. Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

La politique d’immigration et son application ne doit pas être nationale, mais européenne, à la fois dans la répartition des migrants, des critères et dans la surveillance des frontières européennes

36. Quelles sont, selon vous, les modalités d'intégration les plus efficaces et les plus justes à mettre en place aujourd'hui dans la société ?

Besoins des pays accueillants et respecter la pluralité des pays. Accueillir un migrant de la part d’un pays est une chance que le pays lui donne. Le migrant doit se conformer aux lois de son pays d’accueil. S’il y contrevient, il doit en être expulsé pour retourner dans on pays d’origine.

37. Y a-t-il d'autres points sur la démocratie et la citoyenneté sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Le regroupement familial pour les polygames n’est pas recevable en France qui n’autor Pas cette pratique pour ces citoyens

Grand débat - organisation de l'Etat et des services publics

1. Que pensez-vous de l'organisation de l'Etat et des administrations en France ? De quelle manière cette organisation devrait-elle évoluer ?

les administrations sont trop nombreuses

2. Selon vous, l'Etat doit-il aujourd'hui transférer de nouvelles missions aux collectivités territoriales ?

Oui

3. Si oui, lesquelles ?

Difficile de dire lesquelles , mais l’idee Générale est qu’une gestion et qu’un contrôle doivent être faite par une collectivité de proximité

4. Estimez-vous avoir accès aux services publics dont vous avez besoin ?

Oui

5. Si non, quels types de services publics vous manquent dans votre territoire et qu'il est nécessaire de renforcer ?

None

6. Quels nouveaux services ou quelles démarches souhaitez-vous voir développées sur Internet en priorité ?

None

7. Avez-vous déjà utilisé certaines de ces nouvelles formes de services publics ?

Non

8. Si oui, en avez-vous été satisfait ?

None

9. Quelles améliorations préconiseriez-vous ?

None

10. Quand vous pensez à l'évolution des services publics au cours des dernières années, quels sont ceux qui ont évolué de manière positive ?

Oui

11. Quels sont les services publics qui doivent le plus évoluer selon vous ?

None

12. Connaissez-vous le "droit à l'erreur", c'est-à-dire le droit d'affirmer votre bonne foi lorsque vous faites un erreur dans vos déclarations ?

Oui

13. Si oui, avez-vous déjà utilisé ce droit à l'erreur ?

Non

14. Si oui, à quelle occasion en avez-vous fait usage ?

None

15. Pouvez-vous identifier des règles que l'administration vous a déjà demandé d'appliquer et que vous avez jugées inutiles ou trop complexes ?

None

16. Faut-il donner plus d'autonomie aux fonctionnaires de terrain ?

Oui

17. Si oui, comment ?

None

18. Faut-il revoir le fonctionnement et la formation de l'administration ?

Non

19. Si oui, comment ?

None

20. Comment l'Etat et les collectivités territoriales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté ?

None

21. Si vous avez été amené à chercher une formation, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

22. Si vous avez été amené à scolariser votre enfant, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

23. Si vous avez été amené à chercher un emploi, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

24. Si vous avez été amené à préparer votre retraite, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

25. Si vous avez été amené à demander un remboursement de soins de santé, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

26. Si vous avez été amené à faire une demande d'aide pour une situation de handicap, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

27. Si vous avez été amené à créer une entreprise, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

28. Si vous avez été amené à recruter du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

29. Si vous avez été amené à former du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

30. Si vous avez été amené à rémunérer du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

31. Si vous avez été amené à mettre fin à votre activité, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

32. Si vous avez été amené à recruter une personne portant un handicap, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

33. Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

None

Grand débat - transition écologique

1. Quel est aujourd'hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l'environnement ?

Les dérèglements climatiques (crue, sécheresse)

2. Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?

Faire une analyse complète de l’empreinte de la pollution des véhicules électriques, c’est dire depuis la mesure de la pollution générée pour la construction d’un véhicule en intégrant la pollution générée pour la réalisation de chacun des composants, par exemple l’extraction du lithium pour l’élaboration des batteries. Mais aussi la pollution générée pour produire le carburant ou l’energie.

3. Diriez-vous que votre vie quotidienne est aujourd'hui touchée par le changement climatique ?

Oui

4. Si oui, de quelle manière votre vie quotidienne est-elle touchée par le changement climatique ?

Apparition d’insectes dans ma région alors qu’auparavant le froid hivernal plus rigoureux les tenait à l’ecart.

5. À titre personnel, pensez-vous pouvoir contribuer à protéger l'environnement ?

Oui

6. Si oui, que faites-vous aujourd'hui pour protéger l'environnement et/ou que pourriez-vous faire ?

Faire d’avantâge de tri sélectif. Développer davantage le télétravai,l 2 voir même 3 jours en imaginant des réductions fiscales pour les entreprises qui le favoriseraient .

7. Qu'est-ce qui pourrait vous inciter à changer vos comportements comme par exemple mieux entretenir et régler votre chauffage, modifier votre manière de conduire ou renoncer à prendre votre véhicule pour de très petites distances ?

Incitation au réglage des appareils de chauffage : application d’une TVA à 0% pour ce type de travaux

8. Quelles seraient pour vous les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier pour vous inciter à changer vos comportements ?

Rendre les transports en commun, plus fiables en terme de respects d’horaires, plus fréquents pour qu’ils soient moins surchargés et plus propres.

9. Par rapport à votre mode de chauffage actuel, pensez-vous qu'il existe des solutions alternatives plus écologiques ?

Oui

10. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à changer de mode de chauffage ?

Aide fiscale pour les foyers optant pour l’installation de moyens de chauffage écologiques ( pompes à chaleur, puits canadiens, panneaux solaires, ...), TVA 0 %

11. Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage, l'auto-partage, le transport à la demande, le vélo, etc. ?

Oui

12. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à utiliser ces solutions alternatives ?

En région parisienne, les lignes de train son saturées. Les retards et annulations de trains sont le quotidien des passagers, cela n'incite pas Les usagers potentiels à les adopter, sans compter l’etat de propreté qui est déplorable et ne joue pas en faveur des transports en commun

13. Si non, quelles sont les solutions de mobilité alternatives que vous souhaiteriez pouvoir utiliser ?

Les transports en commun|Le vélo

14. Et qui doit selon vous se charger de vous proposer ce type de solutions alternatives ?

La SNCF

15. Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d'environnement au niveau européen et international ?

Montrez à nos partenaires européens les résultats obtenus

16. Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Un point qui concerne une forme de pollution, se sont les décharges sauvages qui se multiplient. Il faut dresser des procès verbaux dissuasifs à ces pollueurs : Pour un particulier pris en flagrant délit de dépôts d’objets : 5000 € d’amende et 10 000 € si récidive Pour les professionnels : 10 000€ d’amende et saisie du véhicule, si récidive liquidation de l’entrep Et interdiction d’en créer une autre.