Date de publication : 2019-01-25
Code postal : 78830

Grand débat - fiscalité et dépenses publiques

1. Quelles sont toutes les choses qui pourraient être faites pour améliorer l'information des citoyens sur l'utilisation des impôts ?

Communiquer officiellement chaque année de manière didactique sur ce qui est fait dans les grandes lignes avec les impôts.

2. Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ?

Pour qu'elle soit perçue comme plus juste et plus efficace : 1/ Rendre illégal le métier de conseil en optimisation fiscale car ceux qui optimisent ne savent pas comment faire à moins de rencontrer un conseiller ! 2/ Taxer les entreprises sur leur vrai CA en France (cf les GAFA). Cela devrait être une priorité absolue. D'où notamment la proposition de supprimer le cash et d'imposer le suivi électronique des transactions faites en France. 3/ Mettre en service les portiques de l'écotaxe pour faire payer les camions étrangers. Cette reculade car une poignée de "bonnets rouges" ont manifesté fut désolante. 4/ Rendre plus lisible les différentes catégories de payeurs et pour quel montant. 5/ Cesser que l'argent ait une valeur : Une personne qui a peu de moyens paie plus cher qu'une personne qui en a car la première devra faire un prêt: Injuste !

3. Quels sont selon vous les impôts qu'il faut baisser en priorité ?

1/ l'URSSAF pour les entreprises, qu'elles puissent réinvestir cet argent et créer de l'emploi. Ce sont les entreprises qui créent les emplois, pas forcément les personnes qui ont de l'argent (cf ISF). 2/ Etant CEO de start-up, j'ai fait 2 levées de fonds : nombre de mes investisseurs défiscalisaient l'ISF. Ne serait-ce pas plus efficace de compenser la suppression ISF par une obligation d'investir en entreprise ? Malheureusement, je doute que ceux qui ont en les moyens investissent dans les entreprises si on ne les y encouragent pas.

4. Afin de financer les dépenses sociales, faut-il selon vous...

None

5. S'il faut selon vous revoir les conditions d'attribution de certaines aides sociales, lesquelles doivent être concernées ?

Il n'est pas normal que certaines professions fonctionnent parce qu'il y a des allocations chômages : On ne peut pas avoir un métier et être au chômage. Sans compter que certains justifient des tarifs élevés en raison de cette irrégularité de revenus, preuve qu'ils compensent déjà.

6. Quels sont les domaines prioritaires où notre protection sociale doit être renforcée ?

les SDF : j'avais été très marqué par le discours du Président en 2017 qui ne voulait plus voir de SDF dans les rues avant la fin de l'année. C'est notre priorité de Nation, de fraternité. Le livre "Les Misérables" de Victor Hugo devrait avoir marqué au fer rouge l'ensemble de notre collectivité. Pourtant, nous en sommes toujours à avoir des Misérables dans nos villes.

7. Pour quelle(s) politique(s) publique(s) ou pour quels domaines d'action publique, seriez-vous prêts à payer plus d'impôts ?

la Santé

8. Y a-t-il d'autres points sur les impôts et les dépenses sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

1/ Supprimons le cash ! Tellement tellement simple aujourd'hui à mettre en œuvre. En effet, tout le monde a aujourd’hui un téléphone mobile et/ou une carte de crédit. Or à présent, on peut payer très facilement avec des moyens électroniques. Il y aurait un temps d’adaptation nécessaire qui boosterait l’activité pour la mise en place des moyens nécessaires puis, ce serait ensuite une importante économie pour l’état : Plus de planches à billets, ni de pièces, plus de collecte et gestion de cash et aussi, beaucoup moins de fraudes et de dessous de tables. Et une opportunité de suivi des dépenses des entreprises et de leurs recettes en France. 2/ Cessons de donner de la valeur à l’argent : Quand un ami me demande de lui prêter 10€, il me rend 10€, pas 10€ + des intérêts. Quand j’ai du acheter ma maison, j’ai contracté un prêt et ma maison m’est revenu beaucoup plus chère que ce qu’elle vaut. Est ce que cet argent que j’ai donné à une banque n’aurait-il pas été plus utile à l’économie ? Si chaque français au lieu de payer des intérêts à des banques ou à des rentiers, réinvestissaient eux même l’argent dans l’économie, ca créerait une vraie activité économique. Et ce serait aussi plus juste ! Une maison coûte nettement plus cher à quelqu’un qui n’en a pas les moyens : Plus une personne a de l’argent, moins la vie lui coute cher, et moins une personne a de l’argent plus elle doit en donner : Injuste, non ?

Grand débat - démocratie et citoyenneté

1. En qui faites-vous le plus confiance pour vous faire représenter dans la société et pourquoi ?

Changer le mode de scrutin. S'inspirer de cette approche scientifique à la fois pour la représentativité des partis et pour le représentant élu : https://www.youtube.com/watch?v=ZoGH7d51bvc

2. En dehors des élus politiques, faut-il donner un rôle plus important aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles ?

Non

3. Si oui, à quel type d'associations ou d'organisations ? Et avec quel rôle ?

Je trouve malheureux et choquant qu'une poignée de manifestants (bonnets rouges ou gilets jaunes) décident pour l'immense majorité. Par ailleurs, les syndicats sont trop politisés avec des discours calibrés ce qui expliquent d'ailleurs leur si faible reconnaissance par les salariés. Il faut changer le mode de représentation des salariés en France. De même le MEDEF qui est une caricature de ce qu'est le patronat en vérité.

4. Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

Réduire le mille-feuille de représentation en supprimant les conseil généraux : Ayant un Maire élu d'une commune, des Députés élus d'un département, une région, l'Etat, l'Europe. Il ne s'agit pas de supprimer les départements auxquels les français sont attachés mais qu'ils ne servent à présent qu'à élire les Députés.

5. Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est :

Une bonne chose

6. Pourquoi ?

Le rôle d'un Député est d'être un Elu de la Nation. Il est certes issu d'un territoire mais c'est d'abord un Elu de la Nation, il représente la Nation et non son territoire. Un Député qui a besoin d'être Maire pour être connecté à ses citoyens n'est donc pas apte à être un Elu.

7. Que faudrait-il faire pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques ?

Pour mieux représenter les différentes sensibilités politique, on pourrait imaginer que les 3/4 des députés soient des élus issus des départements en fonction de la population de ceux ci (soit environ 300) et 1/4 en fonction des résultats au niveau national des différents partis. Ce serait la dose de proportionnelle. Par contre, il reste important de pouvoir voter pour une personnalité de son territoire et non nécessairement pour un parti.

8. Pensez-vous qu'il serait souhaitable de réduire le nombre d'élus (hors députés et sénateurs) ?

Oui

9. Si oui, lesquels ?

Supprimons les conseillers généraux.

10. Que pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

Reconnaitre le vote blanc est une piste. Mettre en place des votations également. Mettre en place le vote électronique depuis chez soi. Changer le mode de scrutin en s'inspirer de cette approche scientifique garantissant un représentativité juste : https://www.youtube.com/watch?v=ZoGH7d51bvc

11. Faut-il prendre en compte le vote blanc ?

Oui

12. Si oui, de quelle manière ?

Qu'ils soient comptés dans le résultat de l'élection comme bulletin exprimé.

13. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

Mettre en place des votations peut être une idée.

14. Faut-il faciliter le déclenchement du référendum d'initiative partagée (le RIP est organisé à l'initiative de membres du Parlement soutenu par une partie du corps électoral) qui est applicable depuis 2015 ?

Oui

15. Si oui, comment ?

En s'inspirant de ce qui est fait en Suisse avec les votations puisque ça marche.

16. Que faudrait-il faire pour consulter plus directement les citoyens sur l'utilisation de l'argent public, par l'Etat et les collectivités ?

Tentons les votations locales par ordinateur.

17. Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

Le Sénat est nécessaire ce sont les sages et les vrais représentants des territoires à l'Assemblée. Ils doivent apporter une dose de sagesse et de recul sans les influences partisanes.

18. Faut-il les transformer ?

Oui

19. Si oui, comment ?

Que nous ayons moins l'impression que ce soit une maison de retraite ou des élus de copinage. Fixons un age de la retraite aux Elus.

20. Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ?

Mettre en place un calendrier républicain en supprimant toutes les fêtes religieuses ou en mettant des fêtes religieuses pour tout le monde. Il faut être beaucoup plus ferme sur les dérives que l'on constate dans les écoles par rapport à la religion : comme par exemple, les jeunes garçons qui ne veulent pas d'enseignants femme. Il faut également expulser les étrangers qui refusent de s'inscrire dans la Laïcité. Il faut faire visiter des camps de concentration aux enfants qui refusent de croire à la Shoah. Sanctionner durement les pratiques anti-laïques.

21. Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Eduquer les adultes, éduquer les enfants, expliquer le pourquoi de la Laïcité. Enseigner toute l'histoire de France, et notamment celle de l'immigration.

22. Que faudrait-il faire aujourd'hui pour renforcer l'engagement citoyen dans la société ?

Education des parents et des enfants. Ateliers d'engagement citoyen pour les enfants par les écoles auprès des personnes handicapés, des personnes âgées. Faire voyager les jeunes dans d'autres pays pour qu'ils réalisent que la France c'est mieux qu'ils ne le pensent.

23. Quels sont les comportements civiques qu'il faut promouvoir dans notre vie quotidienne ou collective ?

Tout ce qu'on apprenait en cours de morale à l'école dans les années 70 !

24. Que faudrait-il faire pour favoriser le développement de ces comportements civiques et par quels engagements concrets chacun peut-il y participer ?

Que chaque citoyen dans son adolescence porte un projet d'image de marque de la France avec le soutien des professeurs et de la Mairie.

25. Que faudrait-il faire pour valoriser l'engagement citoyen dans les parcours de vie, dans les relations avec l'administration et les pouvoirs publics ?

une réduction d'impôt ?

26. Quelles sont les incivilités les plus pénibles dans la vie quotidienne et que faudrait-il faire pour lutter contre ces incivilités ?

les tags, les saletés dans les rues. Il faut éduquer à l'école et sanctionner plus durement.

27. Que peuvent et doivent faire les pouvoirs publics pour répondre aux incivilités ?

Sanctionner plus durement.

28. Quel pourrait être le rôle de chacun pour faire reculer les incivilités dans la société ?

Dénoncer. Et arrêter ce discours que c'est de la délation. La délation c'est contre les honnêtes gens. Les inciviques en profitent en prétendant que c'est de la délation.

29. Quelles sont les discriminations les plus répandues dont vous êtes témoin ou victime ?

le harcèlement scolaire.

30. Que faudrait-il faire pour lutter contre ces discriminations et construire une société plus solidaire et plus tolérante ?

Coupler le versement des allocations familiales avec une formation pour être parent. Etre un adulte ne veut pas dire être un parent. Donc pour toucher les allocations quelque soit sont statut social doit passer par un séminaire de sensibilisation aux responsabilités de parents, aux droits et devoirs des parents et des enfants.

31. Pensez-vous qu'il faille instaurer des contreparties aux différentes allocations de solidarité ?

Oui

32. Si oui, lesquelles ?

Participer à la vie collective, par exemple être des agents anti-incivilités ! Mettre en place des chèques ou des bons, plutôt que de donner de l'argent.

33. Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd'hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous, les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?

Je pense que tant que nous avons des SDF et que nous n'avons pas résolu le problème de la pauvreté en France, on ne peut se permettre d'accueillir de nouvelles personnes en détresse. Résolvons les problèmes actuels avant de rouvrir de nouveaux nos portes. Il faut également renforcer les moyens et la bienveillance dans les écoles pour apprendre le français et renforcer le sentiment être français pour les enfants et les adultes. Il faut également faire en sorte que l'histoire de l'immigration fasse partie de l'histoire de France. Non, nos ancêtres ne sont pas Gaulois. Ils sont de toute origine ! Reconnaitre ce principe serait un grand pas vers une meilleure intégration.

34. En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

Probablement et comme cela se fait dans beaucoup de pays du monde.

35. Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

Un plan Marshall vers les pays émigrateurs

36. Quelles sont, selon vous, les modalités d'intégration les plus efficaces et les plus justes à mettre en place aujourd'hui dans la société ?

Renforcer les moyens dans les écoles pour les enfants et les adultes pour apprendre le français et aimer être français. Faire en sorte que l'histoire de l'immigration fasse partie de l'histoire de France.

37. Y a-t-il d'autres points sur la démocratie et la citoyenneté sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Le rôle d'un Député est d'être un Elu de la Nation. Il est certes issu d'un territoire mais c'est d'abord un Elu de la Nation, il représente la Nation et non son territoire ou un parti. Si les Députés ne doivent que suivre la ligne de leur parti à l'Assemblée alors ils ne servent à rien. Un Député, c'est une femme ou un homme avec des convictions qu'il/elle doit défendre. L'Assemblée ne doit pas être une chambre d'enregistrement. Bien entendu le Député peut être attaché à un parti mais c'est d'abord un représentant de la Nation. Et d'ailleurs, sanctionner un Député qui vote contre la ligne de son parti devrait être interdit.

Grand débat - organisation de l'Etat et des services publics

1. Que pensez-vous de l'organisation de l'Etat et des administrations en France ? De quelle manière cette organisation devrait-elle évoluer ?

Etre au service de l'Etat est un honneur. Il est temps de cesser la garantie de l'emploi à vie, source pour certains d'abus sur le dos des contribuables et de leurs collègues.

2. Selon vous, l'Etat doit-il aujourd'hui transférer de nouvelles missions aux collectivités territoriales ?

Oui

3. Si oui, lesquelles ?

Peut-être la gestion du chômage : Ca permettrait de voir si certains territoires s'avèrent plus efficaces pour le résoudre puis de s'inspirer des méthodes mises en place.

4. Estimez-vous avoir accès aux services publics dont vous avez besoin ?

Non

5. Si non, quels types de services publics vous manquent dans votre territoire et qu'il est nécessaire de renforcer ?

Trop de nos concitoyens vont aux urgences quand il n'y a pas d'urgence car les soins sont gratuits et immédiats. Il faut mettre des internes à l'entrée et renvoyer ceux qui doivent plutôt aller voir un médecin.

6. Quels nouveaux services ou quelles démarches souhaitez-vous voir développées sur Internet en priorité ?

Le vote aux élections, voire la mise en place de votations.

7. Avez-vous déjà utilisé certaines de ces nouvelles formes de services publics ?

Non

8. Si oui, en avez-vous été satisfait ?

None

9. Quelles améliorations préconiseriez-vous ?

None

10. Quand vous pensez à l'évolution des services publics au cours des dernières années, quels sont ceux qui ont évolué de manière positive ?

None

11. Quels sont les services publics qui doivent le plus évoluer selon vous ?

1/ L'Enseignement : la clef de voute de notre société. Il faut recruter des enseignants dans les filières scientifiques. Il y a trop d'enseignants qui ont un niveau insuffisant en maths. Pour cela, en augmentant les salaires pour attirer les meilleurs étudiants. Mettre des professeurs expérimentés dans les zones d'éducations prioritaires. Mettre des évaluations à la rentrée puis en juin pour réellement voir les progrès des enfants. Remettre les conseillers pédagogiques dans les classes. 2/ Allocations : remplacer les allocations familiales par des "chèques" cantine ou des "bons" contre alimentation. Recentrer vers les priorités. Faire des redistribution plus ciblée : l'argent de la solidarité doit servir à se nourrir et à se loger et non pas à s'acheter le dernier portable à la mode.

12. Connaissez-vous le "droit à l'erreur", c'est-à-dire le droit d'affirmer votre bonne foi lorsque vous faites un erreur dans vos déclarations ?

Oui

13. Si oui, avez-vous déjà utilisé ce droit à l'erreur ?

Oui

14. Si oui, à quelle occasion en avez-vous fait usage ?

J'aurais bien voulu ! Ma société a eu une difficulté, nous avons décalé le paiement des cotisations patronales URSSAF, nous avons eu immédiatement un huissier. A quoi ça sert d' harceler un entrepreneur en lui mettant encore plus la tête sous l'eau avec des frais d'huissiers ? Un entrepreneur en difficulté n'est pas un voleur, il cherche juste à sauver ses salariés et son entreprise.

15. Pouvez-vous identifier des règles que l'administration vous a déjà demandé d'appliquer et que vous avez jugées inutiles ou trop complexes ?

None

16. Faut-il donner plus d'autonomie aux fonctionnaires de terrain ?

None

17. Si oui, comment ?

None

18. Faut-il revoir le fonctionnement et la formation de l'administration ?

Oui

19. Si oui, comment ?

Etre fonctionnaire ce n'est pas que des droits mais aussi des devoirs. Il faut cesser de protéger les quelques fonctionnaires qui dans chaque administration profitent de leur statut d'indéboulonnables. Tous les fonctionnaires en connaissent et tous savent à quel point ces personnes qui profitent du service public gangrène la mission des personnels soucieux de leur engagement au service des autres.

20. Comment l'Etat et les collectivités territoriales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté ?

None

21. Si vous avez été amené à chercher une formation, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

22. Si vous avez été amené à scolariser votre enfant, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

23. Si vous avez été amené à chercher un emploi, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

Il faut mettre en place la flexisécurité à la Danoise

24. Si vous avez été amené à préparer votre retraite, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

Il est injuste que ceux qui font les études les plus longues partent plus tard à la retraite. Certes, ils n'ont pas travaillé jeune mais ils ont trimé avec des boulots d'étudiants, trimé en classe préparatoires, ils se sont sacrifiés car il n'avait pas de salaire pour faire la fête. Ce n'est pas parce qu'on a souhaité avoir une vie professionnelle intéressante qu'on doit partir tard. Ceux qui font des études contribuent plus que les autres à la collectivité avec leurs impôts. Il n'y a pas de raison qu'ils soient punis en partant plus tard.

25. Si vous avez été amené à demander un remboursement de soins de santé, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

26. Si vous avez été amené à faire une demande d'aide pour une situation de handicap, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

27. Si vous avez été amené à créer une entreprise, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

Il est malheureux que l'URSSAF nous envoie un huissier à la moindre difficulté de trésorerie. Il faut cesser de prendre les entrepreneurs pour des voleurs et plutôt les accompagner en cas de difficulté.

28. Si vous avez été amené à recruter du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

29. Si vous avez été amené à former du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

30. Si vous avez été amené à rémunérer du personnel, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

31. Si vous avez été amené à mettre fin à votre activité, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

32. Si vous avez été amené à recruter une personne portant un handicap, pouvez-vous indiquer les éléments de satisfaction et/ou les difficultés rencontrés en précisant, pour chaque point, l'administration concernée :

None

33. Y a-t-il d'autres points sur l'organisation de l'Etat et des services publics sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

L'éducation nationale est la clef de voute de notre société. Il faut donc se donner les moyens d'embaucher des enseignants bon en maths et en français : Il est malheureux d'avoir des profs nuls en maths, qui font des fautes d'orthographes, qui sont là par hasard juste car il y avait un déficit d'enseignants. C'est une réalité sans préjugé (ma femme est institutrice!). Il faut redonner ses lettres de noblesses à l'éducation en récompensant les meilleurs enseignants et en licenciant ceux qui démotivent les élèves : on a tous eu des enseignants brillants et tous eu des enseignants dont on se demandait ce qu'il faisait là. Il faut des enseignants motivés et qui donnent du plaisir aux aux élèves. Un seul mauvais enseignant peut avoir une mauvaise influence considérable dans la vie d'une personne. Par ailleurs, comment un inspecteur peut-il juger un enseignant en le rencontrant 2 heures tous les 8 ans ?

Grand débat - transition écologique

1. Quel est aujourd'hui pour vous le problème concret le plus important dans le domaine de l'environnement ?

La biodiversité et la disparition de certaines espèces

2. Que faudrait-il faire selon vous pour apporter des réponses à ce problème ?

Revenir à une logique d'intégration de l'homme dans son environnement et non de plier l'environnement à l'homme. Ce principe de base devrait irriguer nos réflexions en tant que citoyen et d'Elu.

3. Diriez-vous que votre vie quotidienne est aujourd'hui touchée par le changement climatique ?

Oui

4. Si oui, de quelle manière votre vie quotidienne est-elle touchée par le changement climatique ?

Il fait beaucoup plus chaud l'été et la période douce est plus longue… alors certes c'est agréable dans un sens (été indien), cependant on en ressent les conséquences également (été trop chaud, vents violents).

5. À titre personnel, pensez-vous pouvoir contribuer à protéger l'environnement ?

Oui

6. Si oui, que faites-vous aujourd'hui pour protéger l'environnement et/ou que pourriez-vous faire ?

Je fais du compost depuis 10 ans, je trie mes déchets depuis 20 ans, je n'ai jamais jeté un déchet dans la nature en 50 ans, j'utilise les transports en commun au maximum. j'ai été éduqué ainsi. Et j'en ai pris conscience très jeune.

7. Qu'est-ce qui pourrait vous inciter à changer vos comportements comme par exemple mieux entretenir et régler votre chauffage, modifier votre manière de conduire ou renoncer à prendre votre véhicule pour de très petites distances ?

Rendre gratuit les transports en commun ? Investir massivement dans les transports collectifs.

8. Quelles seraient pour vous les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier pour vous inciter à changer vos comportements ?

None

9. Par rapport à votre mode de chauffage actuel, pensez-vous qu'il existe des solutions alternatives plus écologiques ?

Oui

10. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à changer de mode de chauffage ?

Je ne suis pas expert mais j'ai la sensation que la géothermie est une vraie alternative : cette chaleur est là, sous nos pieds, il n'y a pas besoin de la transformer comme le vent, les marées, les atomes ou le gaz.

11. Avez-vous pour vos déplacements quotidiens la possibilité de recourir à des solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle comme les transports en commun, le covoiturage, l'auto-partage, le transport à la demande, le vélo, etc. ?

Oui

12. Si oui, que faudrait-il faire pour vous convaincre ou vous aider à utiliser ces solutions alternatives ?

Je le fais déjà. :-) Cependant pour optimiser l'utilisation des transports en commun, il faudrait envisager de les rendre gratuits ou le moins cher possible.

13. Si non, quelles sont les solutions de mobilité alternatives que vous souhaiteriez pouvoir utiliser ?

Les transports en commun|Le vélo

14. Et qui doit selon vous se charger de vous proposer ce type de solutions alternatives ?

les transports en commun sont du ressort de la collectivité.

15. Que pourrait faire la France pour faire partager ses choix en matière d'environnement au niveau européen et international ?

Déjà faire les choses en France. Démontrer l'utilité de ses choix puis progressivement les faire adopter par l'exemple dans le reste du monde.

16. Y a-t-il d'autres points sur la transition écologique sur lesquels vous souhaiteriez vous exprimer ?

Le nerf de la guerre c'est l'argent or faire du compost, c'est faire des économies, trier ses déchets, c'est faire faire des économies à la société. Il faut peut-être envisager de faire payer ceux qui ne trient pas leurs déchets, citoyen et même collectivité. Enfin, il faut mettre en service les portiques écotaxes (pour les étrangers) abusivement supprimés par une poignée de bonnets rouges : l'Etat ne doit pas se faire marcher sur les pieds par quelques excités.